À vous tous, mes amis des années collège !

Les remerciements à la fin du roman "La malicieuse revanche d'un souffre-douleur"

« À vous tous, mes amis des années collège, les costauds, les tout maigres, les blaireaux, les fayots, les finauds, les lourdauds, les play-boys, les bigleux, les as du flipper et du coup franc.

À vous tous qui, chaque année, avez participé à mes côtés à ces étranges croisières que lançaient nos profs du ponton de l’automne. Souvenez-vous ! Nous déambulions, insouciants, des salles de classe à la cour de récré, comme on passe des cabines au pont d’un fier navire, le nôtre, alors toutes voiles dehors. Merci à vous, compagnons de voyage, hauts en couleurs, de vous être un instant faits ma palette de laquelle j’ai conçu ces quelques personnages.

À nos professeurs que nous aimions, testions, détestions, admirions, craignions, respections, chahutions. Merci… infiniment !

À toi, qui, pour la première fois, enseignas à mon cœur comment battre autrement. Tu es ma note repère. Un bruit de fond cosmique. Comme nous tous. Nulle part et partout à la fois.

À vous tous, qui avez patiemment fait de  l’enfant que j’étais l’homme que je suis aujourd’hui. Et en  particulier, à toi, l’enfant que je fus, chrysalide de l’adulte que je suis devenu.

À vous tous, je vous dis : plongez donc un instant en apnée dans le passé. Pêchez-y une histoire. Et puis, remontez-la. Racontez-la avec votre cœur d’antan. Vous verrez : il n’est pas si loin de soi, ce pays qu’est l’enfance. »

Serge Farnel

« La malicieuse revanche d’un souffre-douleur » (Serge Farnel) est paru le 6 septembre aux éditions Mazarine-Fayard.
  N'hésitez pas à le prendre et/ou le commander chez votre libraire.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau